Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Haïku-météo du jour

Publié le

Matin gris souris
c'est le mois de mars
et ses giboulées  


Paroles de l'Averse de Da Silva ici  

L'AVERSE

Un arbre tremble sous le vent.

Les volets claquent.

Comme il a plu, l'eau fait des flaques.

Des feuilles volent sous le vent

Qui les disperse et, brusquement, il pleut averse.


Francis Carco 

Commenter cet article
M
c'est beau !!!et pourtant je n'aime pas la pluie .....
Répondre
C
C'est dur de venir dans celui-ci ma puce
Répondre
P
que de gibouléesvaut mieux rester à l'abriattendre le soleil...
Répondre
C
Flic flac et plic plocMurmures et gazouillisAu son de la pluie
Répondre
<br /> j'aime beaucoup . l'onomatopée est excellente ... cela me rappelle la célèbre "Grenouille" de Basho , un des grands<br /> maîtres des haïkus difficile à traduire ...<br /> Un vieil étang<br /> Une grenouille plonge<br /> Ploc !<br /> <br /> <br /> <br />
B
Belle association Photo-haïku, et un poème en prime..la pluie ....finalement, ce n'est pas la déprime !Merci de tes sympathiques visites : pour le pluriel de haïku, il y a des intégristes japonisants qui l'écrivent sans S, mais beaucoup d'auteurs de recueils de Haïkus mettent un S "Conformément à l'usage et aux recommandations formulées en 1990 par le conseil supérieur de la langue française, les mots intégrés au vocabulaire français commun se voient francisés, qu'il s'agisse de la marque du pluriel ou éventuellement de l'accentuation (un scénario, des scénarios par exemple). On écrira donc : un haïku, des haïkus."VoilàBisesBrunô
Répondre
<br /> Merci pour les précisions  et je pense que cela va intéresser tous mes amis haïkistes<br /> <br /> <br />