Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 6 mars, c'est la fête des Colette

Publié le

Le petit chat noir

J'ai peu vécu de la vie terrestre, où j'étais noir. Noir entièrement, sans tâche blanche au poitrail, ni étoile blanche au front. Je n'avais même pas ces trois ou quatre poils blancs, qui poussent aux chats noirs dans le creux de la gorge, sous le menton. Robe rase, mate, drue, queue maigre et capricieuse, l'oeil oblique et couleur de verjus, un vrai chat noir.

Mon plus lointain souvenir remonte à une demeure où je rencontrai, venant à moi du fond d'une salle longue et sombre, un petit Chat blanc; quelque chose d'inexplicable me poussa au-devant de lui, et nous nous arrêtâmes nez à nez. Il fit un saut en arrière, et je fis un saut en arrière en même temps. Si je n'avais pas sauté ce jour-là, peut-être vivrais-je encore dans le monde des couleurs, des sons et des formes tangibles.
 

Mais je sautais, et le Chat blanc crut que j'étais son ombre noire. En vain j'entrepris, par la suite, de le convaincre que je possédais une ombre bien à moi. Il voulait que je ne fusse que son ombre, et que j'imitasse sans récompense tous ses gestes. S'il dansait je devais danser, et boire s'il buvait, manger s'il mangeait, chasser son propre gibier. Mais je buvais l'ombre de l'eau, et je mangeais l'ombre de la viande, et je me morfondais à l'affût sous l'ombre de l'oiseau...

 

Le Chat blanc n'aimait pas mes yeux verts, qui refusaient d'être l'ombre de ses yeux bleus. Il les maudissait, en les visant de la griffe. Alors je les fermais, et je m'habituais à ne regarder que l'ombre qui règnait derrière mes paupières. 

Mais c'était là une pauvre vie pour un petit Chat noir. Par les nuits de lune je m'échappais et je dansais faiblement devant le mur blanc, pour me repaître de la vue d'une ombre mienne, mince et cornue, à chaque lune plus mince, et encore plus mince, qui semblait fondre.. 


C'est ainsi que j'échappai au petit Chat blanc. Mais mon évasion est une image confuse. Grimpai-je le long du rayon de lune ? Me cloîtrai-je à jamais derrière mes paupières verrouillées ? Fus-je appelé par l'un des chats magiques qui émergent du fond des miroirs ? Je ne sais. Mais désormais le Chat blanc croit qu'il a perdu son ombre, la cherche, et longuement l'appelle; Mort, je ne goûte pourtant pas le repos, car je doute. Peu à peu s'éloigne de moi la certitude que je fus un vrai chat, et non pas l'ombre, la moitié nocturne, le noir envers du chat blanc. 

Colette "Autres bêtes, Chats."


Voilà une belle histoire de chat écrite par Colette, une amoureuse des chats
 

Qui se lance pour écrire un haïku sur les chats .......
   
        A vos plumes .... 


Commenter cet article
C
Aux Yeux de couleurs,Jade paressent maquillés,Regard se mire....Il guette sa proie,Félin a chaque instantLéche  babines......Son jeu favori,Courir ,bondir ,se lécher,Il est que charmant...Recherche câlin ,Fidéle à son maître,Se fait entendre....Souffle ,miaule ,Montre son tempérament,Il est que douceur..Voilà mon Commandant Ai je bien répondu !!!Matelot est au garde à vous lolet bonne fête pour demain cricri
Répondre
U
B'jour Alice, eh m'est ce texte donne quelque part à réfléchir sur sa propre existence tu sais, derrière ses lignes "banales" se cache en fait de grandes pensées.Bon, je connais pas Colette, enfin pas celle-là lol, mais ça doit être une personne qui c'est ce qu'est la vie en tout cas.Passe un bon dimanche, bisous.
Répondre
M
Bonjour Alice,Alors je vais répondre à ta question,déja mon texte est préparé,que je meten brouillon sur mon blog.Puis quand je rentre à la maison,je dépose mes photossur l'ordi sur Picasa,et voila ensuite,je vais sur photo philtre,je redimensionne mes photosje fais mon cadrage,et voila le tour est joué,je déposele texte sur mon article et ajoute mes photos.Voila en 15 minutes tout est termné.**********************************Bonnejournée à toi,ma belleSous un magnifique soleil surmon Midi,je crois que l'on va avoir un merveilleux week-end.Je crois que je ne serais pas trop sur le net lol !!Bisous à toi,**********************************
Répondre
C
Lec chat noir d'un soir,Solitaire il miaule,Appelle sa belle....Pelage brillant,S'affaire a tout instant,S'étalle un moment....Beautée que vous étes,Femme vous  faite honneur,A votre nation...cricri  le pt matelot bonne Week-enddimanche c'est votre fête mon Commandant.
Répondre
M
bonsoir aliceTrès beau texte de Colette sur les chats. J'adore les chats moi aussi fidèles mais très indépendants....Bon week end à toiBisous
Répondre