Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5 Avril : une charette de guillotinés

Publié le par afdj

link

1794 
Sous la "Terreur", la guillotine fonctionnait sans discontinuer et où le moindre comportement jugé non révolutionnaire suffisait à mener à l'échaffaud.

Les révolutionnaires de la première heure sont victimes de cette période de folie.
Les exécutions sont nombreuses, ce même jour des têtes célèbres et moins tombent :

Georges Danton (et ses partisans), Sur l'échafaud, il ordonne au bourreau :

"Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut la peine ! "
Camille Desmoulins "vainqueur " de la Bastille en 1789.
"Brûler n'est pas répondre",
Philippe Fabre d'Eglantine, poète " Il pleut, il pleut, il pleut bergère, ...",
inventeur des noms des mois révolutionnaires (nivôse, pluviôse, ventôse , ...).
Commenter cet article
P
une sale période encore pour notre pays
Répondre
O
"La Terreur" .... Dure et cruelle période....
Répondre
M
Bonne fin de soiréeje pars à Paris demain matin pour une formation à Paris jusqu'à jeudi.je te souhaite une bonne semainebisous
Répondre