Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Souvenir de Paris

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

d'après l'oeuvre de Hubert Robert (1733-1808)
La Bastille fut démolie dès le 16 Juillet 1789.
Plus de 800 ouvriers furent employés à cette démolition (avec un salaire de 45 sous par jour, une misère...).
Le peintre Hubert Robert a su donner, en jouant sur les effets de clair-obscur, et en exagérant les proportions du monument, une dimension épique au dépècement de la vieille forteresse qui fut mené en quelques semaines.

Les pierres de la Bastille seront utilisées pour la construction du
 Pont de la Concorde, « afin que les patriotes foulassent aux pieds chaque jour les débris de l’exécrable forteresse ! » En 1791, le pont est achevé mais en 1792 il devient le pont de la Révolution, et en 1795 pont de la Concorde



Les pierres servent aussi pour certains immeubles privés ou pour des

reproductions miniatures de la Bastille

Modèle de la Bastille - Extrait d'un document philatélique France de 1989

Ces « souvenirs de Paris »  serviront entre autres pour commémorer les Fêtes, une reproduction fut offerte au Roi. Un véritable négoce commença.
Pas moins de 83 maquettes de la prison fabriquées par le citoyen Palloy furent envoyées en province, à raison d'une par département, dans le but d'y perpétuer l'horreur du despotisme. La plupart des maquettes ont été perdues ou détruites.

Aujourd'hui,  sur l'emplacement de l'ancienne forteresse

s'étend la Place de la Bastille
.

Commenter cet article
E
Un des recyclages comme il y en a eu tant dans l'histoire des hommes...
Répondre
M
J'aime bien cette incrustation du timbre dans la vue d'ensemble.A bientôt,
Répondre
B
coucou je te souhaite une tres bonne soiree et une douce nuit étoiléegros bisous a demain
Répondre
B
j'ai adoré cet article, merci ! douce soirée, bizz
Répondre
S
Ton article  est très intéressant. Je ne savais pas que le pont de la Concorde était construit avec ces pierres. Merci Alice pour cet instant d'histoire de France.Sophie
Répondre