Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

musee

Le navire échoué

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice

Pour  la communauté "Entre ombre et lumière" de  Hauteclaire    dont vous faites partie :

 

les  épaves   proposé par Mireille

 

Je vous propose un dessin de mon petit-fils Maxime (9 ans) qui a donné ce titre:  

 

"Le navire échoué"

 

Maxime-le-navire-échoué-28-

C'est "un bateau de pirate"  en pleine tempête  entièrement réalisé à la règle 

le nombre 3 est très présent

Dessin fait le même jour que celui de son frère  ICI

 

 

 

Voir les commentaires

La grande vague

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice

The Great Wave of Kanagawa La grande vague

(Kanagawa-oki nami-ura) 1831.

Estampe 25X38 cm. Musée du Louvre.

Oeuvre de HOKUSAI KATSUSHIKA (1760 – 1849)

 

Une estampe est l'empreinte réalisée à l'encre sur un support souple à partir d'une matrice.
Pour cette estampe l'artiste a utilisé une gravure sur bois comme matrice.
L'encre est du bleu de Prusse.

Au Japon le décryptage se fait de haut en bas ,  de droite à gauche, sens contraire de notre lecture occidentale.

 

Un indice permet de situer la scène, c'est le Mont-Fuji, volcan de type explosif, c'est aussi le thème central.

Le Mont, lointain, calme, immuable, fait figure de spectateur de cette scène furtive (les hommes et la vague disparaîtront avant lui) voire de juge (contraste  théâtral du ciel sombre environnant le faîte enneigé) du combat qui se déroule au premier plan.

Le bleu symbolise ici la brutalité de l’océan (l’écume se jette sur les bateaux avec des crocs acérés !) mais aussi les forces terrestres.

Les trois bateaux font face à la vague et symbolisent la bravoure des marins qui affrontent le danger. Les personnes représentées dans les barques le sont sous la forme de squelettes.

Les marins s’arc-boutent sur leur rame pour survivre, le premier bateau est en partie sous l’eau, la vague principale risque de dévaster le second, mais tout le monde à son poste et on tient bon !

Ce combat humide, froid est contrebalancé par un ciel calme, lumineux. La violente force du bleu contraste fortement avec cette puissance apaisante du ciel. Les humains et le mont Fuji, symboles de la Terre, semblent isolés dans ce tableau très marin : le ciel et la mer se rejoignent via un nuage blanc.

 

Ce tableau est ambivalent : l’homme contre les éléments, les tourments de la mer et la sérénité du ciel, le bois et le papier (matières utilisées pour la création de l’œuvre), le yin et le yang en somme…

D’ailleurs, comme le symbole noir et blanc que nous connaissons tous, il y a une part de noir dans le blanc (le sommet de la vague dans le ciel) et inversement (le mont Fuji coincé entre un ciel noir et une mer déchaînée) ; l’homme semble bien petit au milieu de ces éléments et rappelle ainsi quelques principes du bouddhisme (l’impermanence des choses) et du shintoïsme (toute-puissance de la nature).

 

Mon petit-fils Théophile l'a interprété à sa façon pour illustrer une tempête

 

Theophile-1447.jpg

Voir les commentaires

Le tableau du samedi

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice


Paul Cezanne (1839 - 1906)

"Le pêcheur dans la Vallée de l''Arc"

       Paul Cézanne possédait le génie du sculpteur quant à la disposition des volumes dans l’espace.

     On connait ses huiles , mais peu connaissent ses aquarelles (il en a fait quelques 650) . Celle-ci est la plus grande connue à ce jour et la technique est la même : une composition soignée, esthétique, basée sur le nombre d'or, la lumière passe avec la succession de touches sombres et claires.

        C'est avec l'aquarelle que Cézanne dévoilait le plus clairement la mise en œuvre de ses moyens.

       Tout en appartenant aux techniques picturales les plus difficiles à maîtriser, ce procédé, empreint de l'immédiateté de l'expérience visuelle, est susceptible d'offrir une impression de spontanéité en révélant le processus même de la création.

       Car la moindre touche, la moindre tache de couleur, a un caractère irrévocable.

       Rien ne peut donc être laissé au hasard.

       Les corrections sont exclues car les précieux papiers ne peuvent jamais reprendre leur luminosité originelle.

       Même après un lavage méticuleux à l'éponge, les traits de crayon ne peuvent guère être gommés. Ceci en raison des irrégularités de la surface fort gênantes même lors de retouches ultérieures.

      Cézanne utilisait le papier parchemin à la cuve, fait à la main, de très grande qualité.

       La technique de l'aquarelle permet des interpénétrations de couleurs aux combinaisons infinies.

       Les dessins de Cézanne étaient des outils de travail réservés à son usage personnel.

       Pourtant, l'essentiel de ce que l'aquarelliste a confié au papier égale ses réalisations sur toile.

       Il les dépasse même quelquefois car les aquarelles tirent également leur valeur sur la certitude d'être achevées, sans être détaillées.

 

 

Cézanne peint


Voir les commentaires

Ombre et Lumière , objets petits et grands

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

Pour la communauté  "Entre ombre et lumière" de  Hauteclaire

Sur une proposition de Murielle

 

Thème : Les objets naturellement tout petits et reproduits en très gros dans l'environnement, et réciproquement.
 

 Voici ce que j'ai trouvé ..

 

 

 Un arrosoir
Arrosoir.jpg

 

à la Défense  (Paris)


Un pouce géant

 

Pouce

Le Pouce de César,  créé en 1965, implanté en 1994

 

 

 

Une  grenouille  

  
Grenouille-TM-A
  "Fontaine à boire grenouille"  de Claude Torricini (une oeuvre d'art en  bronze créée et implantée en 1987),
    

il y a une  petite grenouille à l'intérieur de sa bouche .. qui est en fait le conduit d'arrivée d'eau. Y a-t-il une grenouille liliputienne à l'intérieur de la petite à l'instar des poupées russes  ?  nul ne le sait ... seule l'imagination la voit ....

 

Grenouille assoiffée
sur l'Esplanade implore
une pluie de joie

 Une araignée 
LADefense-l'araignée-A L'Araignée de Calder Créée en 1974  et implantée sur le parvis de la Défense en 1976
 
 
Montjean-sur-Loire  (Anjou)
Une Grenouille

Grenouille
AcLoAq08-07

Voir les commentaires

Cartes Pokemon "Maxiphil"

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice

 Pour la communauté "le casse tête de la semaine"
Lajemy nous propose comme thème
" Faites vos jeux !
"

 

Mes petits-enfants Théophile et Maxime ont des piles de cartes Pokemon, il jouent avec , échangent ...espèrent avoir des cartes collector.

J'ai trouvé un site qui propose d'imprimer des cartes avec un logiciel qui facilite la composition. On s'est amusé à en créer .  Ils ont dessiné les cartes, inventé des noms , qualifié les jeux d'attaque (incroyable leur capacité d'adaptation et de créativité)


Cela nous a occcupés 1 journée de vacances et plus si je les avais écoutés. Après ils ont joué avec ... mais je n'ai pas tout compris les règles ...

 

Voici quelques cartes au nom incroyable..


Pikatueur, Seigneur de l'eau, Ardafeu, Tigrofeu, Aigle de Feu, Serpent des éclairs

Pokemon-pikatueur

Pokemon-seigneurdeleau
Ardafeu Aigledefeu
Pokemon-Tigrofeu
  
Pokemon-serpent de l'éclair-M

 Ces cartes collector ont été réalisées avec le site

 

ma carte pokemon à imprimer

 

Voir les commentaires

Le Pavillon de l'Aurore

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice

 Inspirée par un  article de  Domajj  ICI

  Voici des  dessins de mes petits-fils réalisés au Parc de Sceaux

après la visite du Chateau de Sceaux 

 

( j'ai toujours un carton à dessin, des crayons aquarellés au cas où ... )

 

P1070358

"Le Pavillon de l'Aurore" par  Théophile

P1070362

 

P1070360

"Le Pavillon de l'Aurore" par  Maxime

P1070363


  Le modèle  

P1070354

A revoir les  haïku des enfants sur le Château de Sceaux

Voir les commentaires

Bleu

Publié le par Les merveilles du pays d'Alice

  Je participe au concours photo chez Trinity pour le thème du mois : BLEU , 

mais je ne peux vous montrer la photo proposée ....

 

Femmes bleues

Votez pour vos photos préférées (5 maximum, 1 seul vote par personne)

 

Votes ouverts du 16 au 22/08/2010 - 12h00
 ICI

Voir les commentaires

ça s'est passé un 17 mai ... il y a 500 ans

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

En 1510   s'éteignait le premier peintre humaniste à Florence :  Sandro Botticelli.

Né dans la même ville 65 ans plus tôt sous le nom d'Alessandro Filipepi, dans la famille bourgeoise d'un tanneur.
Comme l'un de ses frères, rondouillard, il avait été surnommé Botticelli, qui signifie petit tonneau, le sobriquet fit le tour de la famille et fut accolé au futur peintre.

 

printemps-botticelli.jpg

Son chef-d'oeuvre "Le Printemps", destiné à une villa des Médicis, expose toute la grâce et l'optimisme de la Renaissance italienne,  avec une touche d'inquiétude chez la nymphe de droite, saisie par la divinité Zéphyr. Il s'agit vraisemblablement de la première peinture européenne qui puise son inspiration dans l'Antiquité païenne. 

 

 

Printemps-Botticelli.jpg

Monaco 1995 : D'après une oeuvre de Sandro Botticelli représentant un détail du "Printemps"

Voir les commentaires

Le 26 avril 1937, Guernica

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

guernica-Picasso.gif

 

La guerre civile éclate en Espagne en 1936. C'est une guerre d'une extrême violence; comme l'est déjà le combat mené par le fascisme pour conquérir le pays.
Le 26 avril 1937, des bombardiers nazis appelés par Franco détruisait

la petite ville basque de Guernica.
Le bombardement avait duré 4 heures anéantissant impitoyablement la ville et ses alentours dans un rayon de 10 kilomètres. Le bilan était terrible: 1600 morts.
Des milliers de blessés et de sans-abris. Une ville rayée de la carte.


Picasso 
qui s'était rangé aux côtés des Républicains dès 1936 contre le général Franco, bouleversé, choqué,jette sa colère sur une toile de 8 mètres de long et 3 mètre 50 de large.
Il réalise 45 dessins préliminaires dont la plupart sont en couleurs, mais choisit le noir et blanc pour rendre cette scène de carnage encore plus tragique. Pas une goutte de sang et pourtant toute l'horreur de la,guerre est décrite. Plus on regarde la toile plus  on est bouleversé par la puissance des images, des sympboles criant de douleur.
Les éléments symboliques apparaissent dès les premières esquisses: le taureau, le cheval, la porteuse de lumière: le taureau exprime la brutalité, le cheval le peuple.

La femme tenant dans ses bras son enfant mort crie sa douleur (à gauche) .


À Otto Abetz, l'ambassadeur nazi à Paris qui lui aurait demandé, un peu indigné, lors de son exposition, si c'était lui qui avait fait cela, Picasso aurait répondu :

« Non, c'est vous »

 

Voir les commentaires

"La vache de Monsieur Warhol"

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

Le Musée en herbe : « la vache de Mr Warhol »

Visite guidée pour tous : enfants et adultes

 

01

 

Petits et grands apprennent tout sur Andy Warhol et la vache en s'amusant!


03
vache-mr-warhol

02

 

Le guide nous entraîne dès le début dans l'univers du maître du Pop Art et explique très simplement la sérigraphie :

C'est une série d'un même portrait décliné en couleurs différentes et tailles différentes.



 
Le guide montre le portait de Andy Warhol, artiste américain maître du Pop Art

  02b-Marguerite


Dans un décor 'pop art', affublé de tablier vache noir et blanc, 

on se retrouve  au milieu d'une dizaine de vaches rassemblées autour d'une brique de lait géante qui semble tombée du ciel ! 

Chacune abrite une manipulation destinée à mieux faire connaître l’animal et le lait.


Les enfants en fermier s'initient à   'traire' une de ces vaches


04 05 
l
Maxime et Théophile sont ravis d'expérimenter la traite
après la visite du Salon de l'Agriculture qu'ils avaient faite la veille.

 

 06

07
Les vaches ont une vision de côté et voient comme les myopes,
les enfants en ont fait l'expérience (moi aussi !)

08.jpg

  La vache de Monsieur Warhol entraîne ensuite les visiteurs à l’intérieur de l’atelier de l’artiste,

la fameuse « silver factory » !

Dans cet univers tout en brillance, la vie d’Andy Warhol et une douzaine de reproductions d’œuvres sont présentées, dont Superman

13.jpg


de façon ludique et interactive : empilements de boîtes 

" Brillo","Heintz tomato ketchup", "Campbells"

 

Campbells

 

13-Théophile-Superman
  13-Maxime-Superman

  Après les explication du guide sur la sérigraphie de SuperMan,
Théophile et Maxime ont revêtu la cape de Superman

 

 

44-musique.jpg

21.jpg Andy_Warhol_MarylinMonroe.jpg

  Portraits de stars comme Elvis Presley ou Marilyn Monroe,

 


11

Andy Warhol avait une passion pour les chaussures, il en a dessiné 50 en une nuit !

Il leur donnait des noms, voici Sylvie (les vertes)  et Patrick :

 

12-SetP.jpg


 

Andy Warhol était très timide,  il aimait se déguiser. Des perruques et accessoires étaient à disposition des enfants . ... j'en ai profité et Théophile aussi

41 42.jpg

 

25

Séance Cinéma :  tous passent devant la caméra ...

 

 

Le musée en herbe a été fondé par Sylvie Girardet et Claire Merleau-Ponty en 1975, soutenues par la Fondation de la Vocation. Il est né de l'idée d'offrir au plus grand nombre la sensibilité à l'art, facteur d'épanouissement. Avec un peu d'irrespect et beaucoup d'humour, le musée en herbe a voulu apprivoiser la culture en proposant une pédagogie active, adaptée au jeune public. Pionnier des musées pour enfants, le lieu a été conçu pour un jeune public auquel il propose un apprentissage du monde artistique. Basé sur le jeu et l'humour, il entend développer la sensibilité, la curiosité et la créativité de l'enfant au travers d'expositions aux thèmes artistiques, scientifiques et civiques, spécialement conçues pour un public familial.

 Portraits
Musée en herbe, rue Hérold, 75001 Paris - Renseignements : 01.40.67.97.66

Timbre-Marguerite


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>