Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Mes meilleurs haïkus NaHaiWriNo du mois de Février 2013

NaHaiWriMo 2013

muguet à la main
défiler
le rouge aux joues


Avec les petites lettres
il réapprend son prénom
bouillon aux nouilles


"Potage aux nouilles -
l'enfant  apprend l'alphabet
avec les vermisseaux"


En altitude
envie d'œufs à la neige
Premier rendez-vous.


Au refuge
se répand une odeur de pieds 
 ~ flan au parmesan
  

Soir de pleine lune -
l'odeur de la tartiflette
jusque dans la chambre


Un haïku par jour
faut pas en faire un fromage


Pas de corbeau -
le renard chagriné
se meurt de faim


Soir de pleine lune -
l'odeur de la tartiflette
jusque dans la chambre


Voilure en poupe -
sur la route des épices
le rêve américain 
 

Une pincée de safran
pour pimenter son bol de riz
- Noces d'or


Poivre en abondance
sur ses spaghettis  aux oeufs
- Nuit de la Saint Jean !


Lendemain de fête -
juste un bouillon de poireaux
et une tisane
 

Mangeant son riz
avec délicatesse .... elle me parle
d'adoption

bleu, blanc, rouge 
des papillons de riz
pour tous
(haïsha)


réveil en douceur  -
un bol de lait allégé
et des biscottes


Nuit  de la Saint-Jean -
à la pointe de son sein
une goutte  de lait


Lever du jour -
percée de sa première
dent de lait


Dans ce bol  -
un nuage de lait 
dans mon thé


marche à deux
dans les chemins alentour
j’ai perdu le nord


 Foule à la terrasse -
 une montagne de skis 
 devant le glacier.


Escalade 
"les dents de la mer"
en boucle

 

le jardin de curé
fête en rampant
l'année du Serpent


Au fond du jardin
une balançoire de fortune
parfum d'enfance


sous le cerisier
quelques pétales de neige
- hiver  fondant  (en déroute)


Tronc retourné
de sa bouche édentée
le cri de Munch

 traduit en italien trad. Giordano

 "Tronco contorto / dalla sua bocca sdentata / il grido di Munch"

Brouillard matinal -
la rivière se colore
en gris souris

 

sous le Pont Neuf
la Seine s'offre
une croisière


l'ombre des frênes
barbotent en silence
avec les   têtards


Aube hivernale -
une orange démesurée
envahit le ciel

 

 

 

Haisha - yeux orange du chat


muguet à la main
défiler
le rouge aux joues


Feu rouge
le temps d'écrire
un haïku


Rouge vénitien -
au bord de la rivière
les arbres saignent


Lavis "rideau d'arbes "

 

 

le haijin
devant sa page blanche
le trou noir

 

Haisha-le paradis blanc

 

bric-à-brac (marché aux puces )
vingt-cinq ans de souvenirs
dans le living-room