Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #haibun tag

Rando, suivez les flèches pour la Baie de Somme

Publié le par Au fil des jours

Une randonnée en Picardie

 

Cayeux-galets  

Tôt le matin, direction la Baie de Somme, la route est fluide, le ciel est totalement dégagé d'un bleu intense.

 

A une croisée de routes, je lis un panneau : Cayeux-sur-mer. Et si je faisais un petit détour ... Je n'y étais pas retournée depuis ma petite enfance ... Cayeux se profile, centre ville et la plage.

En sortant de la voiture, je reconnais ce vent vif 

 

l'air iodé donne

des mines rose bonbon

aux enfants

 

L'histoire de la ville de Cayeux signifiant caillou est   liée à celle du galet, richesse minérale de la baie de Somme, je la connaissais bien mais j'avais oublié ou peut-être avais-je fait un déni de mémoire pendant toutes ces années.

 

Plage de galets -

 ressurgit  à marée haute

 ma petite enfance

 

Des ronds, des ovales, des bleus, des noirs ... qui meurtrissent les pieds des petites filles de la ville, mais quel plaisir de les  ramasser et de les enfouir dans les poches.

Je m'élance sur le chemin de planches ourlé de cabines de plage, toutes bien alignées, une promenade tonique de deux kilomètres.

 

Marée haute -

roulement des galets noirs

dans la houle verte

 

Je reprends la voiture pour poursuivre ma route.

A Saint-Valéry-sur-Somme, cité médiévale, une nouvelle halte, décidément je fais l'école buissonnière.

La ville haute domine la baie de Somme. Ce jour-là, la marée découvre une plage de sable fin. Des embarcations légères attendent le planchiste ... 

 

Fin de journée

l'eau laiteuse  dessine

une aquarelle

 

Saint-Valery-sur-Somme-Baie-Blog

 Marie-Alice Maire , Haïbun et Photos.



Pour les autres Randos du Coucou du Haïku , c'est ICI

DSCN3001

Voir les commentaires

11 Novembre, jour de mémoire

Publié le par Le blog d'Alice au fil des jours

Le 11 novembre est un jour férié en France ( "jour du Souvenir"  depuis 1922 )

Mais remontons le temps pour comprendre et se souvenir afin que les sacrifices ne soient pas vains.
La première guerre mondiale reste dans la mémoire collective comme l'exemple d'une guerre atroce qui fit dix millions de morts et à laquelle participèrent plus de 20 millions de soldats dont beaucoup rentrèrent mutilés dans leur chair et dans leur esprit.

Les gueules cassées
combien s'en souviennent ?



 Le 11 novembre 1918 : Fin de la Grande Guerre  par la signature  de l'armisitice à Rethondes... il y a 95 ans ..... L'Allemagne   restitue l'Alsace et la Lorraine à la France.

 

A l'aube fraiche
les clairons de la paix sonnent
Jour de la Saint Martin
 
 
France 1988 - Armistice 1918

 

 
L'image des "poilus", ces soldats des tranchées vivant dans la peur, la crasse, le froid et la boue, hante encore l'imaginaire collectif. C'est pourquoi la commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918 est empreinte de gravité. Ce n'est pas le souvenir de la victoire qui prédomine, mais avant tout le recueillement en souvenir d'une guerre ressentie comme absurde par ceux qui la firent, et qui, hélas, ne fut pas la dernière.

il n'y a plus de poilus pour nous en parler. Mon grand-père en était un, discret sur le sujet
Son album de cartes postales (que je garde précieusement) témoigne pour lui .
Le dernier poilu, Lazare Ponticelli, s'est éteint le 12 mars 2008. 

Jour du souvenir
casques et pointes rouillés
plus un seul témoin

  Marie-@lice 2009



 

 

1919 : Au premier anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, le gouvernement sous la présidence de la République de Raymond Poincaré ordonne le fleurissement de toutes les tombes de France. En novembre peu de fleurs fleurissent,

  Le chrysanthème, jusque là cultivé comme plante vivace dans les jardins, fut choisi pour fleurir les tombes des soldats car il fleurit tard dans l’année et peut résister à un gel modéré.

   

En  1921 : le soldat inconnu est inhumé sous la voûte de l'Arc de Triomphe

 
tricolores
les  gerbes de chrysanthèmes
saluent le soldat

  


Paris 4167
Sur la dalle de granit sont gravés ces mots :
"Ici repose un soldat français mort pour la Patrie (1914-1918)".

Depuis 1923 : la Flamme du souvenir est ravivée chaque jour au crépuscule.

 Le Président de la République française  porte en cette journée le Bleuet de France à la boutonnière,  dépose  une gerbe tricolore devant la statue de Georges Clemenceau, symbole de la victoire de la Grande Guerre, puis  remonte  les Champs-Élysées, escorté par les cavaliers de la Garde républicaine, passe  les troupes en revue sur la place Charles-de-Gaulle, puis se recueille sur la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Cette tradition s'est perpétuée au fil des ans avec des variantes.

Paris 4148
Paris 4169
   
 
Parallèlement, on a assisté à l'érection d'un monument aux morts dans chaque commune de France, autour duquel chaque municipalité organise la cérémonie du 11 novembre : cortège des autorités, des associations patriotiques, des enfants des écoles, de la population.
 En 2009 : pour la 1ere fois, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel sont côte à côte sous l'Arc de triomphe pour honorer la mémoire des combattants et célébrer la paix à laquelle ils rêvaient au fond de leur tranchée. 
Cette journée devient
une journée de l'entente franco-allemande.
 En 2011, Nicolas Sarkozy rend hommage, non plus uniquement aux combattants de la Première guerre mondiale mais aux treize militaires français morts en Afghanistan, les derniers soldats en date "morts pour la France" 
En 2012 Ce jour anniversaire devient "Journée de commémoration
de la Grande Guerre et de tous les morts pour la France"

François Hollande choisit la continuité mémorielle en honorant le 11 novembre
2012  "la mémoire de tous les soldats décédés en opération"
 En 2013, François HOLLANDE, célèbrera le 95ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 et rendra hommage à tous les morts pour la France, ce lundi 11 novembre 2013 et lancera  
 les commémorations du Centenaire de la Première guerre mondiale 
de 2014

 
Voir aussi les articles de mon ami philatéliste et passionné de sa région Gérard  qui a fait un remarquable travail de "passeur  de mémoire" 1914 -1918

Comme lui, je crie haut et fort "Plus jamais ça ! "

Voir les commentaires

Haïbun : la châtaigne polynésienne

Publié le par Au fil des jours

Forêt de châtaigniers polynésiens (Moorea)

 

 

Le châtaignier polynésien (mape en tahitien)  s’épanouit  en groupe à proximité des cours d’eau. La chaleur tropicale colle mes vêtements sur ma peau   

 

P1020852 copie

un moustique  siffle
tout près du châtaignier -
un marron pour lui

 

 

 

 

sur ma jambe
à présent pacifiste
...le moustique

 La tête en l'air pour observer le feuillage dru, je trébuche ...  

 

méandres du temps -
les racines du mape
cherchent la lumière 

P1020860 copie

 

Au pied de l'arbre, des fruits  attirent mon regard, je les ramasse
Bouilli ou rôti, le fruit du mape  ressemble à la châtaigne.      

 

chataigne-polynésienne-afdj la châtaigne
rôtie dans la braise
-- friandise 

  

 

Photos et haïbun © Marie-Alice Maire - octobre 2013


Pour continuer la cueillette des châtaignes ,

cliquez ICI

 

 

 

Voir les commentaires

La Baie de Somme

Publié le par Au fil des jours

Cayeux-sur-mer

 

Cayeux-galets

 

 

Destination : la Baie de Somme , sur la route un panneau : Cayeux-sur mer. Et si on faisait un petit détour ... Je n'y étais pas retournée depuis 50 ans  ... Cayeux se profile , centre ville et la plage .. 

En sortant de la voiture, un bon air iodé me fouette le visage ..

 

 

 Plage de galets -
 ressurgit  à marée haute 
 ma petite enfance

 

 

La ville  qui  trouve son origine dans le nom picard Cayeux qui signifie Caillou et dont l’histoire est liée à celle du galet, richesse minérale de la baie de Somme...

 

Des ronds, des ovales , des bleus, des noirs ... qui meurtrissent les pieds des petites filles de la ville  et qui se ramassent à la main ...

Cayeux-cabines

 

Je m'élance sur le chemin de planches ourlé de 400 cabines de plage, c'est le plus long d’Europe,  une promenade tonique de deux kilomètres,

 

l'air iodé donne

des mines rose bonbon

aux enfants

 

 

Je reprends la voiture pour

 

Saint-Valery-sur-Somme

 

Une cité médiévale

 

 

Picardie-Somme-4123.jpg

 

Fleurs Herbarium des Remparts de Saint-Valery-Sur-Somme.

 

 

Saint-Valery-sur-Somme-Baie-Blog

 

  La ville haute domine la baie de Somme. Ce jour-là , la marée découvre une plage de sable fin. Des embarcations légères attendent le planchiste ...

 

Fin de journée

 l'eau tendre  et laiteuse  dessine

une aquarelle

 

 

 

M-A Maire - 27-06-2013

Voir les commentaires

Marche insolite ....

Publié le par Au fil des jours

Sur la route vers un paysage qui m'est cher , la blancheur du Tuffaut , la couleur indéfinissable de la Loire, nous arrivons au pont de  Beaugency.

 

 

Beaugency-lepont.jpg

 

 

soudain

une pissée de moineau*

sur le capot

 

 

 

*une pissée de moineau ": une pluie fine

 

 

Nous continuons notre route, vers 16heures nous arrivons à  Fontrevraud. Le matin après un bon peti déjeuner, nous visitons l'Abbaye .

L'Abbaye de Fontevraud bâtie en 1101, devenue Prison au 19eme siècle jusqu'en 1963, maintenant ouverte au public ..

A mi-visite nous découvrons une étrange vision au cœur du grand cloître de l'Abbaye Royale de Fontevraud. , un dédale de marches ... appelé "Les " Belvèdères " , une invitation à une marche insolite à travers 9 siècles.

 

 

Fontevraud-les Belvédères

  Les "Belvédères " , œuvre du plasticien Vincent Lamouroux 

C'est un serpentin de bois ou un grand huit de 650 marches dont aucune identique, qui s'étire sur 160 mètres et culmine à 7,5 mètres.

 

 

Belvedere-MA.jpg

 

 

  marche après marche

  la blancheur des murs défile

 une œuvre éphémère

 

 

 

 

Fontevraud 4070

 

 

Le lendemain, une autre visite insolite ..  Turquant et son village artisanal troglodyte

 

 

La marche du temps

"La Marche du temps " à Turquant 

 


Un grand escalier métallique à Turquant permet de grimper facilement du village troglodytique des artisans d’art situé à son pied, jusqu’au sommet du coteau d’où l’on découvre une belle vue sur la Loire.

 

Turquant-vue.jpg

 

 

Voir les commentaires

Le 11 novembre, la commémoration de tous les morts pour la France

Publié le par Au fil des jours

Le 11 novembre 1918, l'Armistice signée à Rethondes met fin à la Grande Guerre. L'Allemagne   restitue l'Alsace et la Lorraine à la France.

A la Saint Martin
les clairons de la paix sonnent
le jour pointe enfin !
 
 
Cette première guerre mondiale  fit dix millions de morts et à laquelle participèrent plus de 20 millions de soldats dits "les poilus". Dans les tranchées, les poilus vivaient dans la peur, la crasse, le froid et la boue. Beaucoup rentrèrent mutilés dans leur chair et dans leur esprit.


 

Jour du souvenir
casques et pointes rouillés
plus un seul témoin

 

Le dernier poilu, Lazare Ponticelli, s'étant éteint le 12 mars 2008 à 110 ans, cette journée devient une journée de l'entente franco-allemande.

Le 11 novembre 1920 : Est inaugurée la tombe du Soldat inconnu sous l’arc de triomphe de la place de l’Etoile. Soixante-cinq millions de soldats auront été mobilisés pendant cette guerre mondiale.

 

Le 11 novembre 1922 devient un jour férié en France  (Jour du Souvenir)  en Belgique, Canada.   

 

En 2012,  la journée du 11 novembre, jour anniversaire de l’armistice de 1918 et de "commémoration de la victoire et de la paix", est aussi un jour d’hommage à l’ensemble de ceux qui sont "morts pour la France" qu’ils soient civils ou militaires, qu’ils aient péri dans des conflits actuels ou des conflits anciens.

 

Le 11 novembre devient  la commémoration de tous les morts pour la France (loi votée le 28 février 2012,
    

Carte ancienne dans l'album de mon grand-père, 
quelques mots sur le courage , l'espoir ..

Voir les commentaires